Coucou

Je vous en avez toucher quelques mots en début d'année, mon projet d'activités pour la médiathèque de mon village.

J'ai intégré l'équipe de bénévoles l'an dernier, et j'avais tenter de remettre en place l'heure du conte et malgré de très bons débuts, cela s'est vite essoufflé..... faire se déplacer les gens régulièrement est très difficile. Ce constat vaut pour toutes les médiathèques du territoire d'Artois.

Mais je ne m'avoue pas vaincu facilement.

J'ai eu la chance de suivre une petite formation bébé lecteurs qui m'a donné quelques pistes supplémentaires, et j'ai amené l'heure du conte à la halte garderie du village, eh eh les enfants étant sur place, j'ai mon petit public et çà se passe très bien.

Et puis pour la médiathèque j'ai crée un programme comprenant 1 lecture + 1 activitée manuelle qui a lieu 1 fois / mois selon un thème. En raison du nom du village, je l'ai appelé les KIDIZEL.

La 1ère a eu lieu en Janvier, j'ai accueilli un groupe de 7 enfants, et au programme ce jour là : l'album Billy se bile et fabrication

de poupées tracas

couv240

kidizel

 

En Février nous fabriquerons des marques pages, en Mars on travaillera sur le livre "Poésie de papier", en Avril on fera des diorama aquariums..... 

Je me suis beaucoup inspirée de Pinterest pour trouver des activités, et nos activités sont à 90% à base de récup. Je suis assez attachée à la réduction des déchets et notre budget est très limité car essentiellement consacrer à l'achat de livres, dvd, cd pour les prêts.

Je dois admettre que je suis assez fière de ce projet et j'espère que les parents ammèneront leurs enfants régulièrement car il ne faut pas se leurrer, les parents ce sont eux qui décident d'amener leurs enfants et sans eux il n'y a plus rien....

Je profite de ce billet pour passer un coup de gueule, j'ai récemment appris que la SACD (société des auteurs et compositeurs dramatiques) envisager très sérieusement de taxer l'heure du conte!!!!! en faisant payer des droits d'auteurs. Je trouve cela honteux et inadmissible.

Je prends pour exemple le cas de notre médiathèque (mais ce le cas de beaucoup d'autres) qui fonctionnent uniquement avec des bénévoles, qui ne fait pas payer les activités ni le prêt de livres, cd, dvd..... nous ne pourrons nous permettre de payer des droits d'auteurs sur une lecture de livre gratuite. Cela sera la fin d'une partie de nos activités proposées au public.

De plus c'est supprimer un droit à la culture, à l'accès au livre, pour certains enfants ce temps qui leurs est offert est  parfois le seul auquel ils ont accès.. Bref REVOLUTION ! Je conteste et compte bien mon battre pour défendre ce droit.