Hello, voici ma 1ère réalisation de l'année, la robe Lliria de Pauline Alice. Après avoir fait un retour dans les années 50 avec la Cami, je vous emmène en ce début 2019 dans les années 40.

Cette robe fût un sacré morceau, il était recommandé 3m de tissu et j'ai réussi à tout rentrer dans 2m50 mais ce fût chaud patate (taille 40), et il a fallu que je couse ensemble 2 chutes pour faire une pièce de parmenture que j'avais oublié de couper donc oui oui il faut bien 3 m de tissu pour réaliser cette robe.

Ensuite il y a pas mal de techniques et beaucoup de fronces, dès le début je me suis dit ouh là là dans quoi est ce que je me suis embarquée! peut être aurais je dû réfléchir un peu plus avant d'acheter ce patron ... mais bon il en faut plus pour m'arrêter, le patron était là, les pièces coupées , cela aurait été dommage de laisser tout çà à l'abandon et j'ai bien fait de m'accrocher.

 

Comme pour la robe Cami, le livret d'explication est très bien fait, ce qui m'a permis en prenant mon temps de monter cette robe sans trop de problème. Le plus difficle finalement çà fût de manipuler cette robe qui prend pas mal d'ampleur.

Comme tjrs mes finitions intérieures sont loin d'être jolies mais bon, çà ne se voit pas donc ma foi on ne va pas s'attarder dessus, mais bon quand même il va falloir que je fasse des efforts dessus, pour être honnête c'est de ma faute, je ne suis pas des plus assidus lors du traçage et du marquage des pièces avant couture, je fais le plus gros et après c'est un peu feeling....

Ma fille me faisait justement remarquer dernièrement qu'en règle générale il y a tjrs un truc de traviol, ou de  merdique et je lui ai répondu (à juste titre je pense) que c'était aussi ma marque de fabrique, oui je ne suis pas des plus patiente et minutieuse et cela sans ressens mais c'est moi sans aucune triche.

Bref au final je suis bien contente quand même de cette robe car elle me va plutôt bien, et çà c'est super, en plus je l'ai finie hier soir ce qui m' a permis de la porter aujourd'hui pour fêter une année de plus à mon compteur :-)

robe lliria

 

Pour le tissu il s'agit d'un coton soldé de chez Butinette, je voulais absolument un motif sympa pour ne pas non plus me retrouver avec une robe mémérisante. Pour les boutons, il en fallait 8, je n'en avais pas autant en stock et je ne voulais pas en racheter donc j'ai mis des boutons dépareillés mais tous dans les tons gris et j'adore, çà lui donne une originalité de plus.

 

Au final je dirais OSER, oser tenter des choses nouvelles, de nouvelles techniques et puis si ce n'est pas nickel ce n'est pas grave, c'est votre "patte", votre produit fait main, il est unique.